Comment traitez-vous vos joies ?

Savoir reconnaître et jouir des joies de la vie dans l’instant présent… Ou comment mettre fin à l’insatisfaction permanente !

Nous traitons nos joies comme une de mes voisines traitait les groseilles.

« Fais-nous un gâteau aux groseilles ! disaient les enfants lorsque celles-ci commençaient à grossir. Mais la mère ne voulait pas entendre parler de les cueillir vertes.

Il fallait attendre qu’elles mûrissent.

Quand les groseilles furent mûres, les enfants les réclamèrent pour la table, mais la mère décida qu’elle en ferait de la gelée.

Quand le moment de faire de la gelée fut venu, la mère voulut attendre de terminer ce qu’elle faisait, afin de pouvoir y consacrer tout son temps. Mais hélas ! Quand ce bienheureux moment fut arrivé, le soleil, les oiseaux et un orage inattendu avaient dépouillé tous les buissons !

Voilà comment nous agissons avec les joies et les bénédictions de chaque jour. Nous disons: Oh ! combien j’aimerais pouvoir jouir de ce moment, si…

… et nous laissons l’épreuve, les difficultés ou le souci l’empoisonner. Nous espérons toujours pouvoir, une fois, jouir véritablement de notre santé, de notre foyer, de nos amis.

Mais qui peut nous garantir que, lorsque ce jour si longtemps différé arrivera, les fruits seront encore aux buissons ?

 

(O.S. Marden)

 

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

:-D :) :wink: :( 8) :-P 8-O plus »