La soupe de cailloux

Si tout le monde y met du sien… Cela peut aboutir à de « bonnes » choses !

Pendant une grande famine du moyen-âge, un homme arriva dans un petit village.

On lui dit « Passez votre chemin, Monsieur il n’y a rien à manger ici ». Les habitants cachaient leurs réserves de nourriture et ne voulaient pas les partager.

« Oh mais je ne demande rien à manger, j’invite tous ceux qui le veulent à manger de la bonne soupe ce soir ».

Et, joignant le geste à la parole, il découvrit un grand chaudron. Il demanda un coup de main pour le sortir de son chariot.
Il était incroyablement lourd.

« Il y a tout ce qu’il faut là-dedans dit-il, j’ai juste besoin d’eau ».

On lui apporta de l’eau et il l’installa au-dessus d’un grand feu.

La nouvelle fit bientôt le tour du village.

Tout le monde regardait de derrière sa fenêtre.

L’homme demanda: « Savez-vous qui pourrait nous donner un peu de choux ? C’est tellement meilleur avec des choux ! »

Un jardinier s’avanca : il avait un choux qu’il avait caché. Il le donna volontiers pour avoir autant de soupe qu’il en voulait.

« Maintenant, si nous avions un morceau de boeuf salé, cela ferait une soupe de roi ! »

Le boucher s’exécuta, trouvant un morceau de boeuf salé qu’il avait dans sa réserve.

Oignons, patates, carottes, champignons…
il continua à « améliorer » ainsi sa soupe magique.

Quand vint l’heure de la déguster, elle était délicieuse et tout le monde en eut le ventre plein.

 

Et l’homme passa au village suivant…

 

 

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

:-D :) :wink: :( 8) :-P 8-O plus »