La vraie grandeur

La vraie grandeur est si ordinaire qu’elle ne revendique rien

Un homme vint voir Lin Chi et lui dit: « Mon maître est un grand médium. Que pouvez vous dire de votre maître ? Que sait-il faire, quelles sortes de miracles ? »

« Quels miracles votre maître a t’il fait ? » demanda Lin Chi.

« Un jour lui dit le disciple, il m’a dit d’aller de l’autre côté de la rivière et je suis resté là, debout, une feuille dans la main. La rivière était très large, plus d’un kilomètre. Il était debout sur l’autre rive et là il a commencé à écrire avec un stylo et ce qu’il écrivait est venu s’inscrire sur mon papier. Je l’ai vu moi-même, je suis témoin ! Que peut faire votre maître ? ».

Lin Chi lui répondit: « Lorsqu’il a faim il mange, lorsqu’il a sommeil il dort ».

L’homme lui dit: « Que racontez-vous là, vous appelez ça des miracles ? Tout le monde fait cela ! ».

« Personne ne le fait lui dit Lin Chi, lorsque vous dormez vous faites mille et une choses, lorsque vous mangez vous pensez à mille et une choses. Lorsque mon maître dort, il dort simplement, sans remuer, sans se retourner, sans même rêver. A ce moment rien d’autre n’existe que le sommeil et lorsqu’il a faim il mange. Il est toujours là où il est.

A quoi cela sert-il d’écrire d’un bord de rivière à l’autre ? C’est tout bonnement idiot. Seuls les gens idiots sont intéressés par ça. Quel est l’intérêt ? »

 

 

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

:-D :) :wink: :( 8) :-P 8-O plus »