Fleur de prunier

Poème chinois

Que la vie fleurisse chaque jour comme la fleur du prunier…

L’oiseau pleur sa solitude dans la tristesse d’un soir d’hiver,

mais plus solitaire est le cœur qui ne peut pas pleurer.

De sombres pensées venues de jours lointains la hantent,

Tandis que s’enfuit le bonheur, remords et tristesse sont là pour toujours.

Oh, qu’un nouvel amour vienne chasser mon ancienne douleur

et que la fleur du prunier fleurisse à nouveau !

Ouvrant la fenêtre, elle voit les branches trembler sous le vent

et elle entend les pétales tomber sur la neige cristalline.

Print Friendly

Vous aimerez aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

:-D :) :wink: :( 8) :-P 8-O plus »